Balades littéraires dans Paris : De 1848 à l'affaire Dreyfus

Sammlung/Reihe:
ISBN: 9782847361629
Erschienen: 
15.06.2006
Seiten: 
221
Gewicht: 220 g
Abmessungen: 21 cm × 14 cm × 1.3 cm
Preis:
23,00€

Bon gré mal gré, les grands écrivains du XIXe siècle n'échappent pas aux événements marquants de la période 1848-1900. Ils en apparaissent même comme des acteurs incontournables au cours de ces vingt balades parisiennes, en même temps qu'ils se découvrent dans l'intimité plutôt surprenante de leur quotidien. Lamartine proclame la IIe République puis disparaît dans les bas-fonds de l'histoire. Dumas assiste en 1848 à l'écroulement de son empire littéraire. Sand écrit pour les journaux républicains avant de retourner à Nohant, déçue que le suffrage universel n'ait servi qu'à ramener la bourgeoisie au pouvoir. Flaubert s'emploie en 1870 au maniement du fusil pour défendre la patrie menacée par les Prussiens. Rimbaud apprend au fond d'une cellule l'avènement de la IIIe République, le 4 septembre 1870. Hugo enterre son fils Charles le jour où éclate la Commune de 1871, et sert plus tard de conseiller conjugal à Paul Verlaine. Vallès, élu de la Commune, se déguise en médecin pour échapper à la vengeance des Versaillais. Un ex-Communard (Grousset) collabore avec un ennemi de classe (Jules Verne) à l'écriture de romans d'aventures. Zola lance J'Accuse prenant ainsi la défense du capitaine Dreyfus dans ce qui, pour tous, deviendra " l'Affaire ". Marcel Proust, recompose bientôt le temps perdu, emmuré dans une chambre tapissée de liège... Les lieux parisiens s'éclairent d'une vie nouvelle au fil de ces itinéraires. Demeures, cafés, chambres d'hôtels où se composent des poèmes et où se fomentent les révolutions, tous ces endroits qui n'étaient jusqu'alors connus que des érudits s'ouvrent à nos regards pour changer à jamais notre perception d'événements qui ont façonné notre présent.

-- vergriffen - eine neue Ausgabe der drei Bände in EINEM Band beim Verlag in Vorbereitung --